Dovah

La naissance D'Exodia , Notre Histoire sur Starcitizen - Star Citizen

13 posts in this topic

Bonjour à tous Pilotes

Si vous ne le savez pas encore , Star citizen est avant tout une aventure Roleplay .

C'est pourquoi les fondateurs de l'organisation se sont réunis pour vous raconter Notre histoire , Nos origines....

Pas de grande victoire, sans glorieuse bataille.

Non magna victoria, sine gloriae proeliis.

Année 2925: Il faisait frais ce matin là sur Osha, une petite planète terraformée du système Killian et seul les cris des enfants emplissaient l’air. Les quatre garçons, alors âgés d’une dizaine d’années, se courraient après dans le jardin luxuriant qui recouvrait la totalité de l’immense toit de l’arcologie dans laquelle ils vivaient. Ce bâtiment aux dimensions titanesque, quelques centaines de mètres de large à sa base avec pas moins de huit cents étages de hauteur, abritait majoritairement les familles des soldats de la Navy en poste sur MacArthur, une planète proche et le bastion du célèbre porte vaisseau Bengal.

La bataille battait son plein, les répliques de F7A Hornet virevoltant dans les airs, lorsque le rugissement des propulseurs de la navette déchira le voile matinal, figeant les enfants sur place. Ils levèrent les yeux et la fixèrent tout le long de sa descente, jusqu’à ce qu’elle se pose, quelques mètres plus bas, sur la plateforme d’atterrissage flanquée sur la tour. Ils étaient stupéfaits, jamais encore ils n’avaient vu un transporteur officiel de si près. Lorsque la soute s’ouvrit, laissant apparaitre quatre hauts gradés, l’air grave, en tenue de cérémonie, la stupéfaction se mua en inquiétude. Les officiels prirent la direction des quartiers d’habitation d’un pas décidé et une boule d’angoisse pris naissance dans l’estomac des garçons accoudés à la rambarde du toit. Ils n’eurent pas besoin d’échanger de mots, un regard suffit. Ils rentrèrent chez eux en toute hâte pour apprendre la terrible nouvelle qui les hanterait pour de nombreuses années.

Gurvan était prostré sur son lit, dans le noir, son Hornet serré contre lui. C’était la réplique exacte du chasseur que pilotait son père. Sa mère, entre deux sanglots, lui avait raconté toute l’histoire, comment son père et celui de ses amis, faisant partie de la même escouade, étaient morts au combat quelques jours plus tôt, lors d’une patrouille le long de la frontière entre le système Tiber et Odin. Ils avaient croisé la flotte Vanduul et au prix d’un combat acharné était parvenu à la faire battre en retraite, perdant par la même occasion la moitié de l’Escadron 42 dans la bataille. Leurs patriarches avaient été décorés à titre posthume pour avoir détruit pas moins d’une dizaines de Scythes chacun, ce qui, même pour l’Escadron 42, était un exploit. Son mobiglass scintilla, laissant apparaitre un message d’Husker lui demandant de venir les rejoindre, Dovanok, MyRayke et lui, dans leur repaire secret sur le toit de la tour. Cela devait être important il enfila donc rapidement ses chaussures et sortit sans un bruit dans la nuit.

L’ascenseur s’ouvrit sur ses trois compagnons et, malgré la pénombre, il discerna leurs yeux bouffis d’avoir trop pleurés. Pourtant ils se tenaient devant lui, bien droit, l’air solennel.“Suis nous.” furent les seuls mots qu’ils lui adressèrent. Les quatre garçons s’installèrent dans l’espace libre entre des gros buissons qu’ils avaient appelé leur repaire et MyRayke pris la parole.

“Promettons nous d’honorer la mémoire de nos pères morts en héros. Promettons nous de les venger quelque qu’en soit le prix.” finit-il dans un souffle, semblant avoir terriblement vieilli depuis les dernières heures. Il tendit son bras droit devant lui, le poing serré attendant la réponse de ses compagnons.

“Pour nos pères. Pour la vengeance.” confirma Dovanok, posant sa main sur le poing tendu devant lui. Husker et Gurvan lui firent écho, prononçant tour à tour le serment qui les lierait à tout jamais en appliquant leur main sur celles de leurs camarades.

Ce soir là, sous le ciel étoilé d’Osha, quatre enfants perdirent leur innocence, leur peine laissant place à la haine.

Huit ans plus tard ils intégrèrent l’école de pilotage de la Navy, et après deux ans d’une formation laborieuse, ils obtinrent leur grade d’Aspirant et la possibilité de choisir leur affectation. Ils embarquèrent donc sur le porte vaisseau Bengal de la seconde flotte de l’UEE afin de rejoindre les chasseurs de l’Escadron 42.

Après dix années de service, le conflit qui fit tout basculer survint près du tristement célèbre système Tiber. Alors que leur Bengal longeait la frontière du Hachoir, les écrans radars s’affolèrent et l’alarme hurla dans l’ensemble du bâtiment. Du point de saut reliant Orion à Tiber apparurent tout d’abord une dizaine de Scythes suivis d’un Driller et quelques secondes plus tard d’ un vaisseau mère Vanduul. Ils n’avaient jamais vu une telle concentration jusqu’alors et leur esprit vagabondait à une vitesse fulgurante, se remémorant les images du passé, alors qu’ils couraient vers leurs Hornets au bout du hangar. Les chasseurs fondirent dans l’espace à travers la bouche béante du Bengal, comme des abeilles sortant de leur ruche. Les trois frégates Idris qui les accompagnaient engagèrent le combat avec le Driller, essayant de l’amener à l’écart à grand renfort de manœuvres d’évitement tandis que le porte vaisseau engageait déjà des tirs fournis avec le vaisseau mère Vanduul. Dovanok et ses trois coéquipiers quant à eux, jouaient des coudes avec les Scythes, se défendant mutuellement dans la cohue générale.

Après trois heures d’une bataille acharnée, les pertes étaient lourdes des deux côtés, le Driller était hors combat ainsi que deux frégates Idris, la troisième peinant à se défendre des assauts constants des Scythes qui paraissaient toujours aussi nombreux. Le Bengal tenait bon mais cela ne durerait pas longtemps, il fallait agir, peu en importait la prix. C’est alors que Husker cria à son escouade:

“Les gars! Suivez moi et balancez tout ce qu’il vous reste sur la zone que je viserai!” Gurvan, MyRayke et Dovanok se mirent en formation derrière leur ami, esquivant les attaques des chasseurs ennemis et pénétrant les défenses du vaisseau mère Vanduul. Au bout d’une vingtaine de seconde l’escouade se retrouva sous l’énorme titan Vanduul et Husker s’écria:

“Amiral, quand vous verrez leur bouclier faiblir visez leurs propulseurs avec toute la puissance qu’il vous reste! Terminé!” S’ensuivit un feu nourrit de lasers sur un point précis sous la coque. Alors qu’ils allaient décrocher, ils virent le bouclier Vanduul vaciller légèrement. La seconde d’après un flot de lumières bleues déferlait du Bengal et venait s’écraser sur l’un de ses réacteurs. Un coup de tonnerre étouffé par le vide spatiale leur confirma qu’ils avaient fait mouche et l’escouade d’amis vira à pleine puissance pour échapper aux tourelles Vanduul. Le temps de finir leur manœuvre, le vaisseau mère avait disparu à travers le point de saut, suivi de près par ses chasseurs. Soudain le calme les engloba, comme si rien de tout cela n’était arrivé. Ils avaient réussi, ils étaient vivants.

On ne sut jamais si Husker avait vraiment repéré un point faible ou si la chance lui avait souri, mais ses amis, quant à eux, avait opté pour la deuxième solution.

Après cette bataille acharnée, leur soif de vengeance était étanchée et leur haine étouffée. Ils décidèrent donc de quitter leur unité, leur service étant terminé, afin de mettre à profit leurs compétences militaires et leurs connaissances de la galaxie à des fins lucratives.

Année 2945: L’organisation Exodia était née…

Les quatre enfants de l'histoire sont : JohnR4 / My rayke / DrSnake / Moi même Dovâh

http://youtu.be/VERfVrj6Gw0

Vous pouvez Retrouvez Toutes ces information sur la page officiel de l'organisation Exodia

https://robertsspaceindustries.com/orgs/EXODIA

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Putai.... J'en ai pleuré tellement c'est bon. :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Content que ça vous plaise ;)

J'ai remanié un peu notre page SC aussi et écris le manifeste, n'hésitez pas à lâcher vos comms! Pas trop hein... et des constructifs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

OMG le boulot que vous avez fait les mecs. Gros bravo à vous! Hâte de gamer avec tout le monde!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salutations, j'ai beaucoup aimé le style d'écriture de l'histoire d'Exodia mais j'ais quelques incompréhension:

J'ai pas compris si les 4 personnages en questions cités dans le textes sont réels ou non?

Mais par contre trés belle mise en scène d'Exodia. Le montage Vidéo est chouette aussi. Bravo à tous et See you space !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now