Mollock

[mini-jeu] Une longue histoire ...

33 posts in this topic

Il était une fois, un nain unijambiste dansant au clair de lune.

Totalement ivre d'hydromel, il cru apercevoir Aria Stark près d'un arbre... mais c'était un épouvantail avec un chapeau rouge et jaune à petit pois qui surgit de la foret d'elwood.

L’épouvantail, comme par magie s'adressa a l'unijambiste (qui se demandait si c'était bien réel ou non, peut-être avait-il trop bu...) pour demandé sa direction... :

"Hey l'unijambiste, c'est par où les champs d'Amakna ? si tu me réponds correctement, je t'exaucerai un vœu.

"Il lui répondit qui fallait descendre au Sud de ce labyrinthe... "

"C'est la bonne réponse" dit l’épouvantail. :"Quel vœu veux tu que j'exauce ?"

"Fait moi pousser des ailes s'il te plait!!!"

L’épouvantail étonné, lui demanda :"tu ne préférerais pas une deuxième jambe ? "

Non, car voler me permet de passez par dessus le labyrinthe...

D'accord alors je t'offre des ailes d'abeilles (minuscules)

Le Nain agacé lui dit: "hic... tu n'ies qu'un épiouvantail de pacoutille... hic..."

Donc l'épouvantail lui propose d'échanger sa dernière jambe contre des ailes plus grande. Ce qu'accepta l'unijambiste.

Il devint le cul de jatte aux ailes d'aigle.

Vu qu'il pouvait allez n'importe ou il décidât d'allez à Hurlevent.

Sur sont chemin il vit une licorne depuis les airs.

Il s'approcha de la licorne pour toucher sa corne, et lui dit:

"Bonjour pitite Licorne hic... n'aurai tu-pas, si il te plait hic... un remède ciontre la gueule de bois, hic...???"

La licorne lui répondis pas.

C'est alors qui se dit qu'une licorne ça ne parle pas, il décidât alors de la sodomiser.

Pas contente la licorne ce retourna de rage et lui enfonce sa corne qui resta coincé.

Restant coincé ils partir à l'aventure ensemble.

Sur le chemin ils tombèrent sur un gnome fou brandissant une épée en leur direction.

"Ola toi le Linain ailé donne moi tes ailes ou je te coupe les couilles"

la Licorne se décoince, donne un cout de sabot dans la bouche des deux Canailles et repart tranquille

Le nain ailé bourré se casse une dent, perd l’équilibre sous le choc et tombe la tête la première sur l'épée du gnome qui s’avéra être très très très tranchante.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il était une fois, un nain unijambiste dansant au clair de lune.

Totalement ivre d'hydromel, il cru apercevoir Aria Stark près d'un arbre... mais c'était un épouvantail avec un chapeau rouge et jaune à petit pois qui surgit de la foret d'elwood.

L’épouvantail, comme par magie s'adressa a l'unijambiste (qui se demandait si c'était bien réel ou non, peut-être avait-il trop bu...) pour demandé sa direction... :

"Hey l'unijambiste, c'est par où les champs d'Amakna ? si tu me réponds correctement, je t'exaucerai un vœu.

"Il lui répondit qui fallait descendre au Sud de ce labyrinthe... "

"C'est la bonne réponse" dit l’épouvantail. :"Quel vœu veux tu que j'exauce ?"

"Fait moi pousser des ailes s'il te plait!!!"

L’épouvantail étonné, lui demanda :"tu ne préférerais pas une deuxième jambe ? "

Non, car voler me permet de passez par dessus le labyrinthe...

D'accord alors je t'offre des ailes d'abeilles (minuscules)

Le Nain agacé lui dit: "hic... tu n'ies qu'un épiouvantail de pacoutille... hic..."

Donc l'épouvantail lui propose d'échanger sa dernière jambe contre des ailes plus grande. Ce qu'accepta l'unijambiste.

Il devint le cul de jatte aux ailes d'aigle.

Vu qu'il pouvait allez n'importe ou il décidât d'allez à Hurlevent.

Sur sont chemin il vit une licorne depuis les airs.

Il s'approcha de la licorne pour toucher sa corne, et lui dit:

"Bonjour pitite Licorne hic... n'aurai tu-pas, si il te plait hic... un remède ciontre la gueule de bois, hic...???"

La licorne lui répondis pas.

C'est alors qui se dit qu'une licorne ça ne parle pas, il décidât alors de la sodomiser.

Pas contente la licorne ce retourna de rage et lui enfonce sa corne qui resta coincé.

Restant coincé ils partir à l'aventure ensemble.

Sur le chemin ils tombèrent sur un gnome fou brandissant une épée en leur direction.

"Ola toi le Linain ailé donne moi tes ailes ou je te coupe les couilles"

la Licorne se décoince, donne un cout de sabot dans la bouche des deux Canailles et repart tranquille

Le nain ailé bourré se casse une dent, perd l’équilibre sous le choc et tombe la tête la première sur l'épée du gnome qui s’avéra être très très très tranchante.

Le gnome fou, courus sur le cadavre du nain pour récupérer son épée mais glissa sur une belle bouse de la licorne, il se prie celle-ci dans le ventre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il était une fois, un nain unijambiste dansant au clair de lune.

Totalement ivre d'hydromel, il cru apercevoir Aria Stark près d'un arbre... mais c'était un épouvantail avec un chapeau rouge et jaune à petit pois qui surgit de la foret d'elwood.

L’épouvantail, comme par magie s'adressa a l'unijambiste (qui se demandait si c'était bien réel ou non, peut-être avait-il trop bu...) pour demandé sa direction... :

"Hey l'unijambiste, c'est par où les champs d'Amakna ? si tu me réponds correctement, je t'exaucerai un vœu.

"Il lui répondit qui fallait descendre au Sud de ce labyrinthe... "

"C'est la bonne réponse" dit l’épouvantail. :"Quel vœu veux tu que j'exauce ?"

"Fait moi pousser des ailes s'il te plait!!!"

L’épouvantail étonné, lui demanda :"tu ne préférerais pas une deuxième jambe ? "

Non, car voler me permet de passez par dessus le labyrinthe...

D'accord alors je t'offre des ailes d'abeilles (minuscules)

Le Nain agacé lui dit: "hic... tu n'ies qu'un épiouvantail de pacoutille... hic..."

Donc l'épouvantail lui propose d'échanger sa dernière jambe contre des ailes plus grande. Ce qu'accepta l'unijambiste.

Il devint le cul de jatte aux ailes d'aigle.

Vu qu'il pouvait allez n'importe ou il décidât d'allez à Hurlevent.

Sur sont chemin il vit une licorne depuis les airs.

Il s'approcha de la licorne pour toucher sa corne, et lui dit:

"Bonjour pitite Licorne hic... n'aurai tu-pas, si il te plait hic... un remède contre la gueule de bois, hic...???"

La licorne lui répondis pas.

C'est alors qui se dit qu'une licorne ça ne parle pas, il décidât alors de la sodomiser.

Pas contente la licorne ce retourna de rage et lui enfonce sa corne qui resta coincé.

Restant coincé ils partir à l'aventure ensemble.

Sur le chemin ils tombèrent sur un gnome fou brandissant une épée en leur direction.

"Ola toi le Linain ailé donne moi tes ailes ou je te coupe les couilles"

La Licorne se décoince, donne un coup de sabot dans la bouche des deux Canailles et repart tranquille

Le nain ailé bourré se casse une dent, perd l’équilibre sous le choc et tombe la tête la première sur l'épée du gnome qui s’avéra être très très très tranchante.

Le gnome fou, courus sur le cadavre du nain pour récupérer son épée mais glissa sur une belle bouse de la licorne, il se prie celle-ci dans le ventre.

Contrairement au nain qui mouru quasi instantanément, le gnome, empalé sur sa propre arme, le pied plein de brownie fondant, se mis a beugler avec toute la force qu'il lui restait dans l'espoir d'attirer quelqu'un a son aide.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il était une fois, un nain unijambiste dansant au clair de lune.

Totalement ivre d'hydromel, il cru apercevoir Aria Stark près d'un arbre... mais c'était un épouvantail avec un chapeau rouge et jaune à petit pois qui surgit de la foret d'elwood.

L’épouvantail, comme par magie s'adressa a l'unijambiste (qui se demandait si c'était bien réel ou non, peut-être avait-il trop bu...) pour demandé sa direction... :

"Hey l'unijambiste, c'est par où les champs d'Amakna ? si tu me réponds correctement, je t'exaucerai un vœu.

"Il lui répondit qui fallait descendre au Sud de ce labyrinthe... "

"C'est la bonne réponse" dit l’épouvantail. :"Quel vœu veux tu que j'exauce ?"

"Fait moi pousser des ailes s'il te plait!!!"

L’épouvantail étonné, lui demanda :"tu ne préférerais pas une deuxième jambe ? "

Non, car voler me permet de passez par dessus le labyrinthe...

D'accord alors je t'offre des ailes d'abeilles (minuscules)

Le Nain agacé lui dit: "hic... tu n'ies qu'un épiouvantail de pacoutille... hic..."

Donc l'épouvantail lui propose d'échanger sa dernière jambe contre des ailes plus grande. Ce qu'accepta l'unijambiste.

Il devint le cul de jatte aux ailes d'aigle.

Vu qu'il pouvait allez n'importe ou il décidât d'allez à Hurlevent.

Sur sont chemin il vit une licorne depuis les airs.

Il s'approcha de la licorne pour toucher sa corne, et lui dit:

"Bonjour pitite Licorne hic... n'aurai tu-pas, si il te plait hic... un remède contre la gueule de bois, hic...???"

La licorne lui répondis pas.

C'est alors qui se dit qu'une licorne ça ne parle pas, il décidât alors de la sodomiser.

Pas contente la licorne ce retourna de rage et lui enfonce sa corne qui resta coincé.

Restant coincé ils partir à l'aventure ensemble.

Sur le chemin ils tombèrent sur un gnome fou brandissant une épée en leur direction.

"Ola toi le Linain ailé donne moi tes ailes ou je te coupe les couilles"

La Licorne se décoince, donne un coup de sabot dans la bouche des deux Canailles et repart tranquille

Le nain ailé bourré se casse une dent, perd l’équilibre sous le choc et tombe la tête la première sur l'épée du gnome qui s’avéra être très très très tranchante.

Le gnome fou, courus sur le cadavre du nain pour récupérer son épée mais glissa sur une belle bouse de la licorne, il se prie celle-ci dans le ventre.

Contrairement au nain qui mouru quasi instantanément, le gnome, empalé sur sa propre arme, le pied plein de brownie fondant, se mis a beugler avec toute la force qu'il lui restait dans l'espoir d'attirer quelqu'un a son aide.

Il pria Arya Stark de lui venir en aide, ce qu'il fît en apparaissant les mains pleines de jambon.

"Apply cold ham on burned area".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il était une fois, un nain unijambiste dansant au clair de lune.

Totalement ivre d'hydromel, il cru apercevoir Aria Stark près d'un arbre... mais c'était un épouvantail avec un chapeau rouge et jaune à petit pois qui surgit de la foret d'elwood.

 

L’épouvantail, comme par magie s'adressa a l'unijambiste (qui se demandait si c'était bien réel ou non, peut-être avait-il trop bu...) pour demandé sa direction... :

"Hey l'unijambiste, c'est par où les champs d'Amakna ? si tu me réponds correctement, je t'exaucerai un vœu.

 

"Il lui répondit qui fallait descendre au Sud de ce labyrinthe... "

"C'est la bonne réponse" dit l’épouvantail. :"Quel vœu veux tu que j'exauce ?"

"Fait moi pousser des ailes s'il te plait!!!"

L’épouvantail étonné, lui demanda :"tu ne préférerais pas une deuxième jambe ? "

 

Non, car voler me permet de passez par dessus le labyrinthe...

D'accord alors je t'offre des ailes d'abeilles (minuscules)

 

Le Nain agacé lui dit: "hic... tu n'ies qu'un épiouvantail de pacoutille... hic..."

Donc l'épouvantail lui propose d'échanger sa dernière jambe contre des ailes plus grande. Ce qu'accepta l'unijambiste.

 

Il devint le cul de jatte aux ailes d'aigle.

Vu qu'il pouvait allez n'importe ou il décidât d'allez à Hurlevent.

Sur sont chemin il vit une licorne depuis les airs.

Il s'approcha de la licorne pour toucher sa corne, et lui dit:

"Bonjour pitite Licorne hic... n'aurai tu-pas, si il te plait hic... un remède contre la gueule de bois, hic...???"

La licorne lui répondis pas.

C'est alors qui se dit qu'une licorne ça ne parle pas, il décidât alors de la sodomiser.

 

Pas contente la licorne ce retourna de rage et lui enfonce sa corne qui resta coincé.

Restant coincé ils partir à l'aventure ensemble.

Sur le chemin ils tombèrent sur un gnome fou brandissant une épée en leur direction.

"Ola toi le Linain ailé donne moi tes ailes ou je te coupe les couilles"

La Licorne se décoince, donne un coup de sabot dans la bouche des deux Canailles et repart tranquille

Le nain ailé bourré se casse une dent, perd l’équilibre sous le choc et tombe la tête la première sur l'épée du gnome qui s’avéra être très très très tranchante.

Le gnome fou, courus sur le cadavre du nain pour récupérer son épée mais glissa sur une belle bouse de la licorne, il se prie celle-ci dans le ventre.

Contrairement au nain qui mouru quasi instantanément, le gnome, empalé sur sa propre arme, le pied plein de brownie fondant, se mis a beugler avec toute la force qu'il lui restait dans l'espoir d'attirer quelqu'un a son aide.

Il pria Arya Stark de lui venir en aide, ce qu'il fît en apparaissant les mains pleines de jambon.

"Apply cold ham on burned area".

Malheureusement le gnome ne comprenait pas un piètre mot et commença à gesticuler dans tout les sens.

Ses mouvement était tellement violant qu'il baffa la licorne.

La licorne, par reflexe, parti au galop trainant avec elle le gnome qui commençait à laisser des bout de peau sur la route.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now